Billets de bus Lima à Huaraz au meilleur prix I Busportal.pe

POLITIQUES DE REMBOURSEMENT

Photos du bus

Photo 1 sur 7
> Lima - Huaraz
Accueil
  • PEN
    • USD
    • PEN
Billets de bus de Lima à Huaraz
Rating 4/5
Nous recherchons les bus de Lima à Huaraz

Achète tes billets de bus de Lima à Huaraz au meilleur prix

Lima à Huaraz en bus

La route de Lima à Huaraz compte environ 8 heures de bus. La distance entre Lima et Huaraz est de 404 kilomètres. Les bus partent toutes les heures. De nombreuses compagnies de bus assurent cette route comme Linea, Movil Tours et Oltursa. Le premier bus part de 9h et le dernier à 23h15. Dans un premier temps, le bus suit la Panamericana Norte longeant la côte pour ensuite commencer son ascension vers Huaraz.


DISTANCE
404 KMS

DURÉE
8 HEURES
Lima Huaraz

Lima

Surnommé la ville des rois lors de la fondation espagnole en 1535, les indigènes locaux l'appelaient eux Limaq qui signifie "bavard". Lors du régime espagnol, Lima était la capitale de la vice royauté du Pérou jusqu'à son indépendance en 1821, où elle est devenue la capitale de la République. A l'époque, l'art baroque et néoclassique ont imprégné les maisons et les rues. Il reste actuellement encore des lieux attestant de ces styles architecturaux. La capitale compte beaucoup de lieux attractifs et touristiques. Résidents et touristes profitent de la gastronomie péruvienne, se baladent dans les parcs comme Le circuit magique de l'eau au parque de la Reserva ou encore visitent les lieux culturels comme le complexe archéologique de Pachacámac ou encore le musée Larco.

Huaraz

Huaraz, connu comme la capitale de l'amitié internationale, se situe dans le centre de la cordillère des Andes. Grâce à sa localisation, la ville profite d'un éternel printemps. La température oscille entre 24° et 7° cependant lorsque le soleil se couche, la température peut atteindre les 0°. La saison des pluies a lieu d'octobre à avril. L'architecture n'a rien à voir avec les villes andines typiques, dû à un énorme tremblement de terre en 1970 qui a détruit la quasi totalité de la ville à l'exception de la rue José Olaya. La destination est parfaite pour les passionnés de sports de montagne et les expériences extrêmes. Il est aussi possible de découvrir les restes archéologiques de Waullac et le musée d'Ancash où l'on peut apprécier des pièces de céramiques et textiles de la culture pré-incas.